Que savoir du troisième pilier A ?

  • 0

Quand on perçoit régulièrement un salaire, il est indispensable de penser à mettre de côté une partie de ce salaire. Cela permet de faire face à beaucoup d'imprévus dans le futur et de préparer idéalement sa retraite. Parmi les nouvelles formules de cotisation, on retrouve la prévoyance liée, encore appelée 3ème pilier A. Beaucoup de personnes ne semblent cependant pas connaître cette formule particulière. Si vous êtes dans ce cas, on vous invite à en apprendre davantage sur le sujet.

Qui peut souscrire à la prévoyance liée ?

Si l’idée de souscrire à cette offre vous plaît bien, vous devez avoir un certain profil. Avant tout, il faut souligner que cette formule concerne uniquement les personnes résidant en Suisse ou celles qui résident à l’étranger, mais qui y travaillent. Dès que vous atteignez déjà la majorité, et que vous exercez déjà une activité lucrative, vous avez accès à la prévoyance liée. Cette cotisation ayant principalement pour but de vous garantir une retraite paisible, vous devez y participer 5 ans avant votre admission à la retraite. Vous pourrez vous rendre sur ce site pour avoir plus d’informations et voir certains profils de souscripteurs.

Quelques garanties offertes par le 3ème pilier

Comme tous les contrats d’assurance, le troisième pilier vous offre des garanties en échange de vos cotisations. Le premier est bien entendu des versements dès que vous entrez en retraite. Il est également possible que vos primes soient libérées par anticipation. C’est le cas par exemple si vous faites face à une incapacité de gain. En cas de maladie ou d’invalidité, le capital prévu par le troisième pilier peut aussi être utilisé comme garantie. En cas de décès par accident, le bénéficiaire perçoit automatiquement le double des avoirs sans prime du souscripteur. Le bénéficiaire dans ces cas, est le conjoint survivant, ou les descendants directs, les parents, les frères et sœurs ou autres héritiers. Ces bénéficiaires sont classés là dans leur ordre.