Non classé

Quels sont les types d’ETF ?

Plutôt simples, avec des frais réduits, les ETF rencontrent désormais plus de succès à travers le monde. Mais quand on désire y accéder, il faut d’abord connaître ses différentes variétés. À cet effet, vous avez dans la suite de l’article, les types d’ETF à exploiter.

Les ETF sur action et les ETF obligataires

Les ETF sont des fonds d’investissement constitués d’actions et d’obligations issues de multiples entreprises. Cela dit, regardez cet interview de Lyxor par Edouard Petit du site Epargnant 3.0, pour mieux comprendre leur fonctionnement.
En effet, un ETF sur action englobe plusieurs actions en une seule. Ainsi, ils sont une manière d’investir sans forcément procéder à des analyses.
Par ailleurs, le marché obligataire confrontre l’offre et la demande des financements sur le moyen et le long terme. Il est concentré principalement sur les ETF obligataires, qui sont des outils pratiques et liquides. On y retrouve les obligations d’État et celles d’entreprises, les obligations à haut rendement ou de grandes qualités, puis les taux interbancaires. Il faut noter qu’en réalité, les ETF obligataires offrent aux investisseurs, dans les conditions normales du marché, l’avantage d’un marché flexible, accessible, précis et économique.
Cela dit, il existe aussi des ETF monétaires, qui sont des ETF obligataires, stables. Ils protègent principalement des turbulences du marché.

Les ETF géographiques et les ETF sur secteur

Les ETF géographiques constituent l’ensemble des fonds indiciels d’une place boursière, appartenant à un espace géographique donné. Ces ETF suivent l’économie d’un pays, d’une zone économique ou d’un continent. Ils permettent donc de distinguer les ETF de l’espace Japon, de ceux des autres places boursières. À cet effet, les investisseurs ont plus de précisions sur la diversification géographique de leur portefeuille financier.
Par ailleurs, les ETF sectoriels sont des fonds indiciels qui suivent un secteur d’activité donné. Sur le marché, cela peut concerner le domaine de la technologie, de l’automobile ou de la santé. Ceci dit, ces trakers permettent de charger son portefeuille sans toutefois acheter des actions chez plusieurs entreprises individuelles du même secteur.
Cependant, il existe également les Exchange Traded Found, liés à l’immobilier, aux matières premières, aux dividendes…